[PLATOON] Feeling good is good enough

Platoon est le quatrième film d’Oliver Stone sorti en 1986. Il est en parti tiré de ses expériences lors de la guerre du Vietnam. On y suit le destin de Taylor, un jeune issue de la upper-middle class qui s’est porté volontaire. Il fera partie du 25ème régiment d’infanterie, aussi appelé « peloton » (« platoon » in English), près de la frontière cambodgienne. Là il fera des rencontres qui changeront sa vie.

3

Une guerre violente

Le premier thème de ce film est bien évidement la guerre du Vietnam. Guerre particulière qui fut l’une des premières à être autant documentées. Ce qui permit à de nombreux réalisateurs de pouvoir, dès les années 70, réalisé des films ouvertement antimilitaristes, critiquant l’absurdité et la violence de la guerre (Voyage au bout de l’enfer (1978) de Cimino, Full Metal Jacket (1987) de Kubrick) et Platoon en fait partie.

Visuellement le film est très vert et bleu, ce qui a pour effet de rendre certaines scènes surréalistes, notamment les passages où l’on voit des vietnamiens, mais aussi de faire ressortir le rouge du sang. La photographie est de Robert Richardson qui a dernièrement travaillé avec Tarantino et Scorsese.

Ensuite est critiqué la relation entre les soldats : le traitement réservé aux nouveaux arrivants qui doivent supporter plus car peu considéré par le groupe, l’impression de guerre sans fin personnifié par le personnage du sergent Red O’Neill (John C. McGinley) qui après avoir survécu un combat inespéré et ce, sans se blesser, semble espérer un répit, et pourtant son supérieur le renvoie vers un autre peloton directement, mais aussi une guerre où c’est principalement les couches les plus pauvres des Etats-Unis qui servent de « chair à canon ». Puis, bien sur, la représentation de l’utilisation de la drogue lors de cette guerre avec une scène où l’on voit les soldats se shooter à l’opium avec quelques idées de mise en scène intéressantes en point de vue subjectif.

Deux figures paternelles dans le Platoon

Le film situe son action dans une guerre violente, mais finalement c’est le trajet psychologique du personnage qui fera la matière principale de la narration. Taylor est l’alter ego d’Oliver Stone qui lui-même s’était porté volontaire. Il est différencié des autres personnages par sa situation sociale, les autres venant d’un milieu plus populaire. Il est le seul personnage dont on entend la voix en off et est donc le guide du spectateur dans cet enfer vert.

1

Un point de vue américain

Mon dernier point sera sur la représentation des vietnamiens. Ils sont déjà assez peu présents de manière général, mais quand on les voie ils sont soit en groupe complètement indifférenciés, soit représentés tels des êtres surnaturels sortant du noir avec leur feuilles accrochés à leur casque. Le film est donc complètement du point de vue américain.

Pour finir, un peu de name-dropping car il y a quand même quelques personnes sacrément intéressantes dans ce film. J’ai déjà cité Robert Richardson à l’image, mais on trouve également Georges Delerue à la musique, ainsi qu’une apparition du tout jeune Johnny Depp qui n’avait même pas encore commencé 21 Jump street.

Platoon fait donc parti de ces très bons films antimilitaristes sur la guerre du Vietnam bien que son avis sur la question soit bien plus nuancé que dans Full Metal Jacket ou Voyage au bout de l’enfer. Il est esthétiquement intéressant avec un beau travail sur la couleur et sur les prises de vue. Il montre aussi le trajet d’un jeune soldat volontaire de son arrivée au peloton jusqu’à sa sortie, blessé vers l’hôpital, en hélicoptère, et rejoint ainsi les films aux récits initiatiques.

2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s